En ce 25 décembre 2020, Charlie Dalin (Apivia) a repris l’avantage au petit matin, livrant un véritable duel avec Yannick Bestaven (Maître Coq IV), resté huit jours en tête du Vendée Globe.

Un peu plus en arrière, Boris Herrmann (Sea explorer-Yacht Club de Monaco), s’est offert un joli cadeau de Noël en entrant dans le trio de tête et passant la journée, bord à bord avec Jean Le Cam (Yes we Cam).

Image étonnante des deux voiliers à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre, après 47 jours de course et plus de 20 000 kilomètres parcourus sur ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

 

“À Noël, c’est chouette d’avoir de la compagnie ! ” a déclaré Boris.

À l’arrière de la zone anticyclonique située sur la Zone d’exclusion Antarctique, Thomas Ruyant (LinkedOut) a dû monter au Nord pour éviter les vents légers, et il a vu son écart avec le leader actuel augmenter progressivement. Sa route Nord, confrontée à la position encore très Sud de ses concurrents directs, l’a fait rétrograder en 7e position du classement provisoire.

Les marins approchent désormais le Point Nemo, l’endroit du globe le plus éloigné de toute terre, à équidistance entre la pointe sud de la Nouvelle-Zélande et le cap Horn.