10 juillet 2020 – A mi-parcours de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, soit à 1 339,3 milles nautiques de l’arrivée, tout change en tête du classement général provisoire. Le navigateur allemand Boris Herrmann sur Seaexplorer – Yacht Club de Monaco a pris la tête, ce matin à 09h30 CET, de cette course inédite en solitaire. Ce triangle entre les Sables d’Olonne, le cercle polaire et l’archipel des Açores constitue la dernière course qualificative du Vendée Globe, qui sera lancé le 8 novembre prochain.

Très constant et combattif, demeurant toujours dans le peloton de 7 premiers concurrents depuis le départ donné le 4 juillet dernier, Boris a pris la tête durant la nuit, optant avec Kévin Escoffier (PRB) et Sam Davies (Initiatives Coeur) pour une route décalée à l’Ouest, un peu plus éloignée du cap direct.

Alors que la flotte, constituée de 17 Imoca toujours en course (sur 20 au départ), plonge plein sud, en direction du 2e waypoint, situé dans l’Atlantique à la latitude des Sables d’Olonne, la suite s’annonce incertaine dans des vents légers. La bagarre devrait se poursuivre entre Thomas Ruyant, Jérémie Beyou, Kévin Escoffier, Charlie Dalin, Sam Davies et Boris Herrmann. Les six régatiers sont maintenant dans un mouchoir de poche, à moins de 10 milles nautiques les uns des autres. Tout reste ouvert !